Accueil / Actualités / Santé / Pharma 5 lance sur le marché marocain les médicaments contre l’l’hépatite C

Pharma 5 lance sur le marché marocain les médicaments contre l’l’hépatite C

HÉPATITE C.

Pharma 5 lance sur le marché marocain les médicaments               comPlémentaires de dernière génération Pour une Prise en charge totale et efficace

Les laboratoires Pharma 5 poursuivent leur engagement en faveur de la lutte contre l’hépatite C au Maroc. Trois mois après la mise sur le marché marocain du SSB 400, traitement révolutionnaire à base de Sofosbuvir, le laboratoire pharmaceutique national lance la commercialisation des traitements complémentaires nécessaires pour la prise en charge totale, rapide et efficace des principaux génotypes d’hépatite C enregistrés au Maroc.  

« En lançant SSB 400, nous nous étions engagés à mettre rapidement sur le marché marocain, à un prix accessible à tous, les médicaments complémentaires de dernière génération nécessaires à la prise en charge globale des patients souffrant d’hépatite C. En effet, SSB 400 est la pierre angulaire du traitement. Jusque-là, le produit complémentaire disponible, connu pour sa haute toxicité et son prix très élevé, était la seule option. L’association optimale de dernière génération pour traiter les génotypes présents au Maroc est la combinaison SSB 400 + Daclatasvir et/ou Ribavirine selon les dernières recommandations internationales. Aujourd’hui, nous tenons notre engagement et mettons à la disposition des patients marocains cette composition optimale pour la guérison de l’hépatite C », explique Myriam Lahlou-Filali, Directrice générale du groupe Pharma 5.

Comme pour le SSB 400, la fabrication marocaine de ces deux médicaments complémentaires a été rendue possible grâce à un grand effort de développement galénique en propre, ainsi que la mise en place d’une unité moderne de production d’antiviraux à action directe, 100 % dédiée, ayant nécessité un investissement global de 85 millions de dirhams.

Les deux nouveaux médicaments, Dakasvir et Rivabir, 100% Marocains – comme le SSB 400, présentent de nombreux avantages pour le patient Marocain. Ils sont d’abord économiquement plus accessibles au plus grand nombre : la boite de Daclatasvir coûte 100 000,00 Dirhams, en Europe contre 1 549,00 Dirhams pour celle de Dakasvir.

Les associations du Sofosbuvir et/ou Daclatasvir et/ou Ribavirine permettent ensuite d’obtenir 95% de taux de guérison, contre 50% avec les anciens traitements, pour les génotypes 1 et 2 de l’hépatite C qui représentent 99% des atteintes virales au Maroc.

Ces traitements complémentaires présentent un autre argument de taille : leur faible taux de toxicité. La prise de ces médicaments complémentaires s’accompagne, en effet, de très peu d’effets secondaires, à la différence des anciens traitements complémentaires.

« Trois mois après le lancement du SSB 400, nous ne sommes pas loin des 95% de taux de guérison chez près de 100 patients marocains suivis. Ces chiffres seront bientôt confirmés par l’étude observationnelle en cours d’élaboration par un organisme indépendant », souligne Myriam Lahlou- Filali.

Pharma 5 confirme ainsi son caractère de pionnier et son engagement en faveur de la recherche pharmaceutique nationale ; le laboratoire 100% marocain s’inscrivant pleinement dans l’effort national déployé pour l’éradication de l’hépatite C.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Inauguration de la première base de données électronique de l’hémophilie et des maladies hémorragiques constitutionnelles au Maroc à l’hôpital d’enfant et à l’hôpital Ibn Sina de Rabat

Après la signature de leur convention de partenariat le 16 Avril 2021, Le CHU Ibn ...