Accueil / Actualités / Santé / Maladie d’Alzheimer : un sport en particulier peut en ralentir la progression

Maladie d’Alzheimer : un sport en particulier peut en ralentir la progression

 

 

Natation, course à pied ou aérobic : à chaque sport ses bienfaits psychologiques et physiques, à court et à long termes. Pourtant, une pratique sportive en particulier serait très efficace en matière de prévention de la maladie d’Alzheimer et autres formes de démences.

En effet, le docteur Yorgi Mavros -physiologiste à l’Université de Sydney- et son équipe ont réalisé une étude sur 100 femmes et hommes âgés entre 55 et 86 ans, tous atteints de trouve cognitif léger, un « concept » contesté faisant référence à une étape intermédiaire entre les fonctions cognitives d’une personne normale et celles d’une personne touchée par une démence.

Selon le type d’exercice pratiqué deux fois par semaines pendant six semaines, deux groupes ont été formés : un réalisant des exercices pour la résistance et un autre des étirements en étant assis et des du calisthenics. Résultat : le premier groupe, qui a utilisé des machines avec des poids -petit à petit plus lourds au fil des séances-  a fait d’énormes progrès dans leurs bilans cognitifs, même 12 mois après l’arrêt de soulèvement de poids. Leurs scanners ont également montré que les zones cérébrales relatives à certaines fonctions cognitives avaient vu leur taille augmenter. « Plus les gens deviennent fort et plus il y a de bienfaits pour leur cerveau », a déclaré Yorgi Mavros. Vous savez ce qu’il vous reste à faire…

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Inauguration de la première base de données électronique de l’hémophilie et des maladies hémorragiques constitutionnelles au Maroc à l’hôpital d’enfant et à l’hôpital Ibn Sina de Rabat

Après la signature de leur convention de partenariat le 16 Avril 2021, Le CHU Ibn ...