Accueil / Actualités / Art&culture / Le plus grand Artiste Marocain Mohamed Bastaoui nous quitte trop tôt

Le plus grand Artiste Marocain Mohamed Bastaoui nous quitte trop tôt

Mohamed Bastaoui est mort cette nuit à l’hopital militaire de Rabat. Le théâtre et le cinéma marocain perdent l’un de leur plus grand artiste. Connu pour ses rôles au théâtre avec la troupe de « Masra7 Al Yaoum » et « Masra7 Shams », à la télévision dans de nombreux rôles populaires, et au cinéma ou son dernier film « L’orchestre des aveugles » sort en Mars 2015. Lumière sur la carrière d’un passionné, qui nous a quitté trop tôt.

Né en 1954 à Khouribga, Mohamed Bastaoui décide, à vingt ans et à l’instar des jeunes de son âge, de partir en Italie où il exerce plusieurs petits métiers. Cinq ans après, il rentre dans son pays et commence alors une carrière de comédien en jouant dans des pièces de théâtre pour enfants présentées à la télévision, puis dans la troupe de théâtre “Le théâtre d’aujourd’hui”, aux côtés de la grande artiste marocaine Touria Jabrane. Avec cette troupe, il effectue plusieurs tournées au Maroc et à l’étranger, en interprétant des pièces de théâtre reconnues comme des chefs-d’oeuvre du patrimoine national.

La carrière cinématographique de Mohamed Bastaoui commence au moment même où la production cinématographique marocaine enregistre une progression constante, et ce, notamment, au début des années 2000. Le comédien est en effet sollicité par les grands cinéastes marocains tels que Saad Chraïbi dans Soif (2000) et Jawhara (2003), Kamal Kamal dans Tayf nizar (2001), Mohammed Ismaïl dans Et après (2002), avant d’accompagner Faouzi Bensaïdi dans Mille Mois (2003) – présenté au Festival de Cannes dans la section “Un certain regard” – et WWW : What a Wonderful World (2006). Il travaille également sous la direction de Daoud Aoulad Syad dans Tarfaya (2004) et En attendant Pasolini (2007), Mohammed El Asli dans À Casablanca les anges ne volent pas (2006) et dans Les Mains rudes (2010), puis avec Farida Bourquia dans Deux Femmes sur la route (2007) et Jillali Ferhati dans Dès l’aube (2009). Récemment il était à l’affiche avec Sotto Voce de Kamal Kamal, et dans l’orchestre des aveugles qui sort en mars 2015. En 2012, le festival international du film de Marrakech lui rend un vibrant hommage.

Un commentaire

  1. It will help if you do research on your end that way you can have a better more logical conversation with him propecia results photos I suffered for a couple of years and knowing I had 2 sisters with bc I told my gyn I couldn t live like this any more

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Casa Patrimoine, la Wilaya de la Région de Casablanca Settat et la Commune de Casablanca lancent l’initiative «Ath’Art», un concours ouvert aux jeunes créateurs casablancais

La Commune de la ville de Casablanca à travers la Société de Développement « Casablanca Patrimoine », ...