Accueil / Actualités / Art&culture / Les artistes marocains au service de la culture à Paris

Les artistes marocains au service de la culture à Paris

15107332_1836577876585937_5933156321511555663_n

Plusieurs artistes marocains du monde de la musique et du cinéma ont pris part  le 11 novembre dernier à Paris à la campagne nationale de la culture « Côté MRE ». Cette campagne initié par Kamal Kamal et qui bénéficie du soutien de plusieurs ministères, fondations et sociétés privées et étatiques vise en premier lieu la sensibilisation à la culture et l’incitation à la lecture des œuvres classiques de la littérature universelle.

Abdelouahab Doukkali, Nabil Maan, Younes Migri, Hatim Ammor, Khadija Atlas, Amal Ayouch, Rachid El Ouali, Khadija Atlas, Driss Roukh… et tant d’autres. De grands noms de l’art marocain ont répondu présents à la demande et ont tenu un spectacle qui a émerveillé les 3500 spectateurs présents à la mythique salle du Zénith à Paris.

Pour pouvoir assister au concert, les Marocains résidents à l’étranger se sont inscrits sur le site de la campagne www.cnculture.ma. Une fois l’inscription validée, ces derniers ont reçu un message qui leur donne droit au ticket gratuit pour assister au spectacle en plus d’un coffret contenant 3 romans à savoir « Sarir Al Asrar » de Bachir Damoun, « Makalib Al Moutaa » de Fatima Morchid et « Oulbatou al-asmaâ » de  Al Achaari. Dans le même coffret, se trouvent un fascicule de peinture comportant 20 tableaux des plus grands peintres marocains ainsi qu’un double CD contenant 20 des chansons les plus glorieuses de la musique classique marocaine.

« 10.000 coffrets sont attribués, à nos MRE de France et de Belgique qui s’inscrivent sur le site. Maintenant que la campagne de Paris a pris, nous établirons la même opération à Bruxelles en janvier 2017 », déclare Kamal Kamal, président de la campagne nationale de la Culture.

Outre les œuvres du programme, 15 primes sont prévus pour la télévision nationale. Les 12 premiers verront la participation de 2400 candidats (200 par région et par émission). Les 3 derniers primes verront s’affronter les candidats vainqueurs des primes précédents jusque ce qu’il n’en reste que 3. Le premier recevra la somme d’un million de dirhams, tandis que le second et le troisième toucheront respectivement 500.000 et 200.000 dirhams.

Enfin, les ambitions de la campagne de culture ne s’arrêtent pas là, les enfants et les détenus pénitenciers sont également une cible non négligeable de cette initiative. En ce qui concerne les enfants, une application sera téléchargeable sur le site de la société organisatrice permettra aux enfants de moins de 15 ans d’apprendre par cœur un poème de dix vers ou bien dix citations des plus instructives contre une tablette de chocolat ou un gâteau. Les détenus quant à eux, pourrait être autorisés à quitter leurs cellules les jours des shows télévisés, cela les pousserait certainement à mieux réfléchir à leur situation dans la société, une société qui leur donne l’opportunité de devenir meilleur.

15085712_1836577436585981_9083224402206863773_n-copie

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le Bureau Marocain du Droit d’auteur (BMDA) célèbre la journée africaine des droits d’auteurs

Dans le cadre de l’année  « art, culture et patrimoine » désignée par l’Union Africaine ainsi que la Journée ...