Accueil / Actualités / Art&culture / L’association Humains sans frontières et l’Alliance Internationale : Un convoi humanitaire vers le Moyen Atlas

L’association Humains sans frontières et l’Alliance Internationale : Un convoi humanitaire vers le Moyen Atlas

Du Tanger à Lagouira…Nous sommes un seul peuple

L’association Humains sans frontières et l’Alliance Internationale des Médias Marocains et la Diplomatie Parallèle

Organisent un convoi humanitaire vers le Moyen Atlas

L’association Humains sans frontières et l’Alliance Internationale des Médias Marocains et la Diplomatie Parallèle, ont organisé Dimanche 08 Janvier un convoi humanitaire vers le Moyen Atlas, et plus précisément la commune de Laanouser dans la Province de Sefrou.

Cette caravane solidaire avait pour but de venir en aide aux populations des deux douars Ait Zaikoum et Ait Moussa, et les élèves de l’école d’Ait Zaikoum, ces  régions comme d’autres du Moyen Atlas exposées à une grande vague de froid pendant l’hivers..

Les membres des deux associations ainsi que des bénévoles ont pu ramasser les dons nécessaires pour ce voyage humanitaire, dont des paniers alimentaires, des couvertures, des chaussures et des bottes.. Ces dons ont été transportés par la suite à ces régions cibles généralement coupées pendant les chutes de neige et considérées comme des régions défavorisées.

Les membres des deux associations ont été reçu par le Gouverneur de la Province de Sefrou, Monsieur Abdelhak Hamdaoui qui a démontré son énorme soutien à de telles opération de solidarité et qui a suivi leur travail et facilité leur travail depuis les préparatifs de ce voyage à Casablanca

La Mqadem du Douar ait Zaikoum, Monsieur Abdellatif Zaikoumi au aussi donné un grand coup de main aux participants, en rassemblant les élèves des douars et en supervisant l’opération de distribution aux familles démunies qui attendaient cette aide humanitaire.

Sur cette première action à la région du Moyen Atlas, Abdelghani Mifdal, Président de l’association humain sans frontière a déclaré, que l’Etat ne peut pas tout faire, et qu’il est temps que la société civile honore aussi ses responsabilités envers ces familles démunies et a aussi remercié tout ceux qui ont fait que ce voyage soit réussi

Quant à elle, Bouchra CHAKIR, Secrétaire Générale de l’Alliance Internationale des Médias Marocains et la Diplomatie Parallèle, a souligné que les associations et la société civile  en général, doit penser premièrement à l’intérêt de la patrie en pensant au citoyen qui est la base de chaque nation, c’est pour cela qu’il faut s’entraider entre associations, il ne sert à rien de multiplier les associations si chacune ne pense qu’à son propre intérêt… On ne peut applaudir d’une seule main

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le Bureau Marocain du Droit d’auteur (BMDA) célèbre la journée africaine des droits d’auteurs

Dans le cadre de l’année  « art, culture et patrimoine » désignée par l’Union Africaine ainsi que la Journée ...