Accueil / Actualités / Art&culture / Invitation à la conférence de presse pour le lancement de la création de L’observatoire marocain de la jeunesse et de la politique

Invitation à la conférence de presse pour le lancement de la création de L’observatoire marocain de la jeunesse et de la politique



La création L’Observatoire Marocain pour la Jeunesse et la Politique ouvre la voie vers un réel changement du rôle des jeunes dans la politique nationale.

Les membres de l’observatoire, réunis pour dévoiler les fondements du OMJP et ses tendances futures

Le comité préparatoire de l’observatoire marocain pour la jeunesse et la politique- en cours de constituions-, composé d’un ensemble de cadres et de jeunes marocains, se réunit le vendredi 19 Septembre 2014 à partir de 18 :30 à l’hôtel Sofitel Jardin des roses-Rabat, pour annoncer la création de l’observatoire marocain pour la jeunesse et la politique et débattre de ses fondements et objectifs.

Nombreuses étaient les initiatives sociopolitiques au Maroc, visant à cerner les problèmes des jeunes et assurer leur véritable intégration politique dans le but de contribuer à la construction de l’opinion publique et au processus de décision. Cependant, entre l’échec des stratégies mise en place pour parvenir à ce but et les méthodes adaptées pour atteindre ses fins, on assiste toujours à une absence d’un rôle positif et effective de la jeunesse dans le champ politique.

Dans la vague des changements sociaux politiques et économiques rapides à laquelle nous témoignant aujourd’hui sur le plan mondial et national, un groupe de jeunes prend l’initiative de la mise en place d’une action collective dans un cadre civil basé sur la surveillance, le diagnostic et l’étude de la participation et l’adhésion des jeunes à la vie politique au Maroc, ainsi le dévoilement des obstacles qui entravent la présence effective des jeunes dans l’activité politique, tout en tenant compte de la disparité, besoins et particularités régionales.

le groupe de jeunes se réuni donc pour exprimer sa vision sur la problématique de la participation des jeunes dans la sphère politique et trouver des solutions dans le cadre d’une communication civilisationnelle reposant sur la recherche, la critique, la redevabilité et le renouvellement des principes, afin d’atteindre les objectifs souhaités et contribuer au progrès de la nation et à la réalisation de l’intérêt public.

M. Jamal MAKMANI, porte-parole du comité préparatoire, déclare «Il est grand temps que la jeunesse marocaine passe a une performance politique motrice en passant de la simple revendication et la plaidoirie à l’acte politique, nous nous dévouons pour un Maroc qui s’inspire de la force de ses jeunes déterminés à prendre la relève vers le renouveau.»

Il a ajouté: « par le travail d’évaluation de la participation politique des jeunes et de l’efficacité de ses représentations au sein du corps politique, notre rôle est de contribuer à la mise en pratique des promulgations de la constitution de 2011, notamment les articles relatifs à la jeunesse pour ainsi activer son rôle à l’intérieur des partis politiques et des institutions gouvernementales »

Plus de détails sur cet événement politique seront divulgués lors de la conférence de presse qui aura lieu en la présence des participants et des représentants des médias.


Organisme émetteur
: L’Observatoire Marocain pour la Jeunesse et la Politique
Date d’émission : Lundi 15 Septembre 2014
Sujet: Sujet : Invitation à la conférence de presse pour le lancement de la création de L’observatoire marocain de la jeunesse et de la politique
Lieu : Hôtel Sofitel Jardin des Roses- BP 4Souissi – Rabat
Date : Vendredi 19 Septembre 2014 à partir de 18 :30
Contact presse : Bouchra CHAKIR: bchakir@hotmail.com – Tel: 0666214036

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Casa Patrimoine, la Wilaya de la Région de Casablanca Settat et la Commune de Casablanca lancent l’initiative «Ath’Art», un concours ouvert aux jeunes créateurs casablancais

La Commune de la ville de Casablanca à travers la Société de Développement « Casablanca Patrimoine », ...