Accueil / Actualités / La Relation Client et l’incontournable développement de ses talents

La Relation Client et l’incontournable développement de ses talents

Parler du secteur de la relation client au Maroc, c’est valoriser une industrie majeure pour le royaume qui emploie plus de 80 000 personnes et génère 1,4 milliard de dirhams (chiffre 2019).

C’est aussi souligner le dynamisme et l’agilité d’un métier qui depuis près de 20 ans n’a cessé d’évoluer, porté par les avancées technologiques et les besoins des différents donneurs d’ordre qu’il convient d’anticiper pour rester compétitif.

Parler d’adaptation, c’est avant tout parler des hommes et femmes comme l’entend Mohamed Anis, Directeur du Pôle Capital Humain & Innovation Sociale chez Comdata, “ Les modèles de gestion, les statistiques et les stratégies ne doivent pas occulter que chaque jour il y a des collaborateurs qui agissent avec diligence, maîtrise et passion.”

C’est ainsi que naturellement se porte l’intérêt pour le développement des compétences et notamment leur anticipation pour continuer de supporter la croissance du métier qui,  même à travers la crise sanitaire du Covid19 a su démontrer une résilience et de nouvelles innovations.

Concrètement, quels sont les dispositifs et les modèles d’apprentissage qui rendent le développement des compétences opérationnel ?

Notre vivier de talent est devenu un pilier de notre performance et une incontournable réponse à la question que se posent nos clients et prospects, “qui seront les futurs leaders de nos opérations ?” explique Amine TAMRI, Directeur des Opérations chez Comdata Maroc & Barcelone.

Amine nous dévoile sa politique d’anticipation et de préparation des futurs cadres de l’entreprise. Selon lui, tout se joue dans la capacité d’identifier les talents ce qui suppose que tout manager doit être en mesure de travailler en proximité avec ses collaborateurs pour se forger une opinion.

Deux critères majeurs vont permettre aux managers d’évaluer la possibilité d’investir dans le développement de leurs collaborateurs.

Le premier concerne la performance au quotidien au sein du poste occupé, on évalue ici les résultats mais aussi la manière et la valeur ajoutée très personnelle qu’un collaborateur offre à l’organisation.

Le second critère, quant à lui, repose sur un pari,  celui de projeter son collaborateur vers de nouvelles missions, vers un nouveau terrain “sources d’adaptation et donc d’apprentissages” précise le cadre du groupe Comdata..

Le développement des compétences est ainsi considéré comme le levier de prédilection d’un secteur qui fait de la performance et de la flexibilité ses principaux atouts oeuvrant à la réussite économique de notre pays.

 

Laisser un commentaire

x

Check Also

Groupe Barid Al-Maghrib émet un timbre-poste commémoratif du 46ème anniversaire de la Marche Verte

Groupe Barid Al-Maghrib célèbre le 46ème anniversaire de la Marche Verte et émet à cette occasion un ...

contenu de la page