Accueil / Mode / Joaillerie / la « joaillerie architecturale »

la « joaillerie architecturale »

Lamia El Ghazouani et Yasmine Benabdallah, ou la « joaillerie architecturale » 
Dépouiller le bijou de ses sinuosités pour aboutir à une série de créations géométriques toutes de formes cubiques, c’est ainsi que Yasmine Benabdallah et Lamia El Ghazouani ont imaginé puis réalisé la collection . 
LE BIJOU ET LA JOAILLERIE, ESSENCE ET VALEUR « Le bijou a le pouvoir d’être cette petite chose qui peut vous faire vous sentir unique ». Jennie Kwon designer Un bijou est éternel. 
Il est le reflet de l’époque qui l’a vu naître et celle qu’il traverse. Il distingue ainsi, à jamais, les personnes qui le portent. Les premiers bijoux ont existé il y a plus de 100 000 ans. Et dès la découverte de l’or, les premières techniques d’orfèvrerie ont été inventées puis, à travers les âges, développées. Incarnant la dynamique de mouvement d’une société, le bijou est la traduction graphique des grandes tendances de mode, tout en étant insensible aux pressions de toutes les évolutions qu’elles peuvent connaître. Au Maroc, la bijouterie et la joaillerie représentent un art séculaire qui fait partie du riche patrimoine du pays. Porté avec élégance et fierté, les bijoux ont toujours illuminé à la fois le quotidien des Marocaines et leurs instants de célébrations. Synonymes d’exception et de singularité, la bijouterie et la joaillerie marocaines épousent aujourd’hui avec allégresse la voie du design, donnant naissance à des lignes inédites et à des bijoux au caractère a rmé.

La conception et la réalisation de la collection ont nécessité plusieurs mois de travail pour un résultat à la fois surprenant par son unicité et exaltant pour le plaisir visuel qu’il procure.
 Pour Lamia El Ghazouani, ‘’Nous avons synchronisé nos e orts avec Yasmine pour porter, ensemble, un regard nouveau sur le bijou, pour le réinventer. La collection , est une forme d’alchimie parfaite entre le caractère géométrique du design architectural et la liberté de création de la joaillerie.’’.

Yasmine Benabdallah
De retour à Paris, elle choisit l’Institut National de Gemmologie (ING) pour approfondir ses connaissances dans les pierres de couleurs, dans l’histoire de la joaillerie française et occidentale et de s’a rmer en tant que gemmologue. Une fois tous les diplômes en poche, elle décide d’entreprendre son expérience professionnelle en commençant par un stage chez une créatrice de bijoux à Paris, dans les ateliers du 11ème arrondissement. Elle y apprend les secrets de fabrication des plus anciennes maisons de joaillerie de la place Vendôme. Toujours aussi avide de connaissance, poussée par son amour du voyage et sa passion pour le monde des pierres précieuses, elle décide de compléter son expérience en déménageant à Anvers, la capitale du diamant, où elle travaillera chez l’un des plus anciens diamantaires de la ville. Son envie de faire partie de cet univers fascinant qu’est l’univers de la joaillerie, l’encourage à s’envoler une dernière fois pour New York afin de finaliser sa formation grâce à un diplôme de designer de joaillerie au GIA. 

Laisser un commentaire

x

Check Also

MAUBOUSSIN, Partenaire Officiel de Assistante Pro

  MAUBOUSSIN, le prestigieux joaillier français et ASSISTANTE PRO, le 1er Portail des Assistantes de ...

contenu de la page