Accueil / Déco / Objets high tech / Eric Xu, Président Rotatif de Huawei: « Porter les MBB à un tout autre niveau grâce à la 5G »

Eric Xu, Président Rotatif de Huawei: « Porter les MBB à un tout autre niveau grâce à la 5G »

Le Mobile World Congress Shanghai 2018 s’est tenu au sein du prestigieux Shanghai New International Expo Centre, du 27 au 29 juin 2018. Pour le démarrage de cet événement, le président rotatif de Huawei Eric Xu a prononcé, devant un immense auditoire, son discours inaugural intitulé « Porter les MBB à un tout autre niveau grâce à la 5G ». Dans ce discours, Xu nourrit le profond espoir que la 5G puisse un jour amener l’Internet mobile – en particulier la vidéo mobile – à un niveau comparable à celui des services vocaux mobiles tels qu’ils existent aujourd’hui. Une telle avancée permettrait plus que jamais aux utilisateurs du monde entier de pouvoir profiter des services haut débit mobiles partout et quand ils le veulent.

Durant son discours, Xu n’a pas manqué de mentionner le fait que, grâce à la 5G, de nouveaux services de base pourraient être développés, ce qui stimulerait considérablement la croissance durable dans le secteur des communications mobiles.

Xu a également souligné que les normes 5G étaient le fruit d’une collaboration entre plusieurs organisations mondiales. En tant que contributeur majeur au développement des normes 5G et en sa qualité de détenteur d’un brevet en la matière, Huawei continuera à se baser, en matière d’innovation, sur le principe de la règle FRAND « fair, reasonable and non-discriminatory » (équitable, raisonnable et non discriminatoire), et ce comme il l’a toujours fait. A travers ce processus de normalisation, Huawei partagera toute une quantité de technologies innovantes qu’il développe avec d’autres acteurs industriels.

Le président rotatif de Huawei, Eric Xu, a prononcé un discours d’ouverture intitulé : « Amener les MBB à un tout autre niveau grâce à la 5G ».

La 5G utilise la même base que celle de la 4G, mais avec un potentiel nettement plus élevé…

En matière de débit, la 5G est capable de prendre en charge des vitesses beaucoup plus importantes, tout en proposant une latence plus faible que celle de la 4G. Cependant, lorsque l’on observe de près l’architecture et les protocoles liés à cette technologie, on s’aperçoit très vite que la 5G se fonde sur la 4G, mais avec un potentiel considérablement plus élevé.

Ainsi donc, 5G et 4G utilisent la même architecture. D’ailleurs, lorsque l’on mesure la bande passante et les unités radio distantes que ces deux technologies délivrent, on remarque tout de suite qu’elles sont les mêmes. Leurs protocoles sont également quasi-identiques. Les services Internet mobiles représentent la partie du trafic de données la plus importante circulant au niveau des réseaux 4G et 5G. Des algorithmes de cryptage améliorés et des mécanismes de confidentialité et d’authentification plus évolués rendront la 5G encore plus sécurisée. Cela signifie donc que la 5G sera capable de fournir une meilleure sécurité par rapport à ce que propose déjà la 4G.

Les utilisateurs veulent plus de vitesse

Les normes 5G utilisent du haut débit mobile amélioré, ce qui répond parfaitement à la demande actuelle des utilisateurs dans presque tous les marchés du monde.

Toutefois et malgré ces avancées vertigineuses, les réseaux 4G ont toujours autant de mal à répondre efficacement à la demande actuelle des utilisateurs. En d’autres termes, les utilisateurs désirent consommer plus de données, mais se heurtent toujours autant à des vitesses de débit qui restent en deçà des attentes.

En Chine, et dans les 30 villes les plus développées du pays, la vitesse moyenne du trafic 4G, telle que perçue par les utilisateurs, a diminué de près de 53%, passant ainsi de 51 Mbps au début de 2017 à seulement 20 Mbps aujourd’hui. Cela démontre à quel point les capacités liées au réseau ne parviennent pas à accompagner efficacement tous les besoins des utilisateurs. Durant les « heures de pointe » où une quantité importante d’utilisateurs étaient connectés au même moment sur le réseau 4G, le débit ascendant se situait à peine à 400 Kbps, à l’heure où le débit descendant ne dépassait guère les 4 Mbps. L’expérience utilisateur est donc confrontée à de véritables goulots d’étranglement au niveau de certaines régions et à certaines heures d’utilisation du réseau 4G.

  En conclusion, l’augmentation du trafic de données, la détérioration de l’expérience utilisateur et le manque de ressources spectrales rendent plus que jamais le déploiement de la 5G indispensable.

Laisser un commentaire

x

Check Also

Samsung dévoile une véritable résolution 8K et une optimisation 8K AI pour QLED 8K à l’IFA 2018

Lors de sa conférence de presse à l’IFA 2018, Samsung Electronics Co., Ltd. annonce son ...

contenu de la page